dimanche 22 octobre 2017

Book Haul - Septembre 2017

Découvrez les livres qui ont rejoint ma PAL ce mois-ci.

Star Wars : Le réveil de la Force : Étoiles Perdues, de Claudia Gray - PKJ - Science-Fiction
La geste des exilés - tome 1, de Bettina Nordet - Chat Noir - Urban Fantasy
La symphonie des abysses - tome 1, de Carina Rozenfeld - Collection R - Science-Fiction
La Meute du Phénix - tome 1, de Suzanne Wright - Milady - Urban Fantasy
La saga Waterfire - tome 1, de Jennifer Donnelly - Hachette - Fantasy
Nil - tome 2, de Lynne Matson - PKJ - Science-Fiction
Les mondes d'Ewilan - tome 1, de Pierre Bottero - Rageot - Fantasy

Burn For Burn - book 1, de Jenny Han & Siobhan Vivian - Simon & Schuster - Contemporain
The Last Magician, de Lisa Maxwell - Simon Pulse - Fantasy
All Rights Reserved - book 1, de Gregory Scott Katsoulis - Harlequin Teen - Dystopie


Avez-vous certains de ces livres ? Les avez-vous aimé ?
Et vous, qu'avez-vous reçu ? Dites le moi en commentaire !

samedi 21 octobre 2017

L'élite - tome 2 : Sous surveillance

Cia a survécu au Test. Elle est officiellement reçue à l’université qui forme l’élite du pays. Mais elle découvre l’enregistrement qu’elle avait fait à la fin du test, dans lequel elle racontait son expérience. Elle a du mal à croire ce qu’elle entend, surtout les doutes à propos de l’intégrité de Tomas, son petit ami. A l’université, elle intègre l’unité de sciences politiques mais elle est surveillée de près par la direction de l’université. Désormais Cia va devoir faire face à des menaces bien plus subtiles. Bien plus vicieuses. Et surtout à la plus grande d’entre elles : le doute.

La plume de l'auteure est fluide et dynamique
L'histoire est très addictive
Le suspense est omniprésent, donnant un rythme effréné au roman
L'auteure va à l'essentiel, tout est rapide, parfois survolé
Les personnages ne sont pas approfondis
On ne se sent pas vraiment impliqué dû à la rapidité de l'ensemble

Déjà un an que j'avais lu le tome 1 de cette série, je pense qu'il était grand temps de découvrir la suite. J'ai retrouvé avec grand plaisir la plume fluide et rythmée de l'auteure que je trouve très efficace mais également l'aspect survol que j'avais ressenti à ma lecture du tome 1.


"Notre perception est presque aussi importante que la réalité." - Cia

-- Big Brother --

Pour ceux qui ne connaîtraient pas cette série, il s'agit d'une dystopie classique : le monde a été ravagé par différents évènements (guerres multiples, catastrophes naturelles...) et les survivants se sont organisés en colonies. Établis à travers toute la surface encore habitable, ils n'ont qu'un objectif commun : redonner à la terre sa richesse d'antan. Pour aider au maximum la population, il faut avoir un poste important, haut placé, afin de participer au plan de reconstruction. Pour ce faire, il faut intégrer l'Université. Si tous les habitants souhaiteraient l'intégrer, il n'y a pas de place pour tout le monde et c'est le Test qui permet de sélectionner les meilleurs éléments. Cia, notre héroïne, issue d'une petite colonie méconnue, a réussi à survivre au Test dans le tome 1 et nous la retrouvons donc ici, fraîchement intégrée à l'Université. Nous allons très vite découvrir que, tout comme le Test, tout n'est que mensonge, manipulation et jeu de pouvoir. Le Docteur Barnes, créateur et dirigeant du Test, est également aux commandes de l'Université. Cia va de nouveau être confrontée à bien des dangers mais va découvrir un groupe de rebelles bien décidé à changer le système corrompu.

Très classique dans son fond, on retrouve la construction classique d'une bonne dystopie mais dans une forme qui fonctionne très bien et arrive à nous surprendre. Joelle Charbonneau possède un réel don pour le suspense, son roman est rythmé, dynamique, on dévore les pages à toute vitesse et on ne s'ennuie pas une seconde. Je dirais qu'elle va presque un peu trop vite. Elle a fait le choix de nous proposer des romans courts et ne fait que survoler parfois certains moments de l'intrigue. Il m'est arrivé plusieurs fois d'avoir l'esprit qui divaguait un peu pendant une page et, quand, de nouveau dans ma lecture, j'étais surprise et me demandais "attends, quoi ? qui est mort, qui a trahi et pourquoi ?". C'est un peu dommage car on a pas vraiment le temps de se sentir impliqué dans les évènements ou de s'attacher réellement aux personnages.

"Je pensais avoir accepté l'idée de risquer ma vie. Mais c'est faux. Je veux vivre." - Cia

☆  ☆  ☆  ☆  ☆
 
En résumé, un bon 2ème tome que tous les amateurs de dystopie trouveront classique dans sa construction mais qui reste efficace, distrayant et très addictif.
 


Et vous, avez-vous lu ce livre ou pensez-vous le lire ? L'avez-vous aimé ?
N'hésitez pas à partager votre avis en commentaire

samedi 14 octobre 2017

Heartless

Vous êtes vous déjà demandé qui était la Reine de Cœur avant Alice aux pays des merveilles ?
La Reine de Cœur n’a pas toujours été la terrible souveraine d’Alice au pays des merveilles. Avant d’être couronnée, elle s’appelait Catherine et rêvait de devenir la plus grande pâtissière du royaume. Mais le sort a décidé de lui jouer un vilain tour : le Roi de Cœur veut absolument l’épouser et les parents de Catherine, très ambitieux, placent de gros espoirs en cette union.

Catherine, elle, veut vivre librement et aimer celui qui fait battre son cœur : Badin, le bouffon du Roi.

Malheureusement au pays des merveilles, où s’entrechoquent magie, folie et monstres, les contes n’ont pas tous une fin heureuse…

Le personnage de Catherine est très touchant
L'univers de Lewis Carroll est retranscrit à la perfection, on s'y croirait
Toutes les références au conte original
Tous les personnages sont fous et attachants
La plume de l'auteure est toujours un régal

Pour ceux qui me suivent depuis un moment, vous savez que j'ai adoré la série des Chroniques Lunaires et il me tardait de retrouver la plume de l'auteure dans une autre histoire. Nous sommes ici toujours dans le thème de la réécriture de conte et c'est ici Alice au Pays des Merveilles qui est à l'honneur.

"C'est dangereux de refuser de croire à ce qui nous fait peur." - Cheshire

-- Qu'on lui coupe la tête ! --

Marissa Meyer s'est déjà forgé une solide réputation avec sa série des Chroniques Lunaires qui nous proposait une réécriture, version Sci-Fi, des contes de Cendrillon, Le Petit Chaperon Rouge, Raiponce et Blanche-Neige. Elle reste, avec Heartless, dans son domaine de prédilection mais sans le côté science-fiction, on est ici dans un conte pur et dur. L'auteure a simplement voulu nous proposer son interprétation du personnage de la reine de Cœur, du célèbre conte de Lewis Carroll. Nous rencontrons donc Catherine, une jeune aristocrate de 17 ans dont la famille souhaite plus que tout la marier au roi de Cœur et se voir ainsi hisser à la plus haute marche de l'échelle sociale. Mais Catherine est une jeune fille dont les titres et la réputation ne préoccupent guère. Elle est simple, douce, généreuse et n'aspire qu'à une chose : faire plaisir aux gens grâce à sa pâtisserie. Catherine a un don incroyable et ses créations sont appréciées de tous à travers le royaume de Cœur, c'est d'ailleurs son talent qui aura attiré les attentions du roi. Cath tente de concilier son rêve inavoué de devenir pâtissière avec les aspirations de grandeur que ses parents ont pour elle jusqu'au jour où elle rencontre Badin. La vie de la jeune fille va alors être chamboulée et nous suivons ici comment la douce et généreuse Catherine va devenir la femme froide et sans cœur qui n'aspire plus qu'à couper les têtes...

Ce roman est un vrai petit délice et se lit à une vitesse incroyable. Marissa Meyer possède un réel talent de conteuse, sa plume est toujours aussi belle, fluide, parfois poétique, presque envoûtante, elle dépeint son univers et ses personnages avec force et justesse. Certains pourront trouver que  ce roman manque un peu d'action car il s'agit avant tout de l'histoire de Catherine et l'auteure passe donc du temps à développer son personnage, ses aspirations, sa manière de penser et d'agir. Je me suis attachée à elle dès les premières pages et j'ai aimé la suivre jusqu'à la fin. Au-delà d'un personnage principal très touchant, on est complètement immergé dans le monde de Cœur (ou le pays des merveilles comme vous voulez) et c'est un pur régal de croiser le Lapin Blanc, le chat Cheshire ou encore la Chenille et le Chapelier. Tous les personnages ne sont pas aussi fous que dans le conte original, car nous sommes ici dans leur genèse, mais l'auteure a su les dépeindre et les interpréter avec brio.

"La morale de cette histoire, bien sûr, est que la beauté est dans l’œil de celui qui regarde." - Badin

☆  ☆  ☆  ☆  ☆
 
En résumé, un joli coup de cœur pour un roman touchant, véritable hommage à tous les contes de notre enfance. Tous les fans de la série des Chroniques Lunaires apprécieront Heartless, tout comme les amateurs de contes, de réécriture ou ayant gardé une âme d'enfant tout simplement.

Et vous, avez-vous lu ce livre ou pensez-vous le lire ? L'avez-vous aimé ?
N'hésitez pas à partager votre avis en commentaire
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...